Première rencontre, objectifs et traitements

Quand consulter un chiropraticien?

seance-de-chiroLes traitements chiropratiques peuvent soulager un grand nombre de maux : ceux du dos et de la tête (maux de tête, migraines, étourdissements, vertiges), de même que ceux qui résultent d’une entorse (cervicale, lombaire ou autre), d’une tendinite, d’une bursite, d’une hernie discale, de la fibromyalgie ou de l’arthrite.

Ils peuvent également réduire les douleurs sciatiques, la fatigue, l’engourdissement des mains et des jambes et les malaises causés par les troubles digestifs.

Le chiropraticien peut même traiter les otites chez les enfants. L’otite peut en effet être causée par un blocage au cou; celui-ci engendre un mauvais drainage de l’oreille et affaiblit le système immunitaire. En procédant à certaines manipulations vertébrales qui éliminent cette tension, le chiro peut contribuer à rétablir le drainage normal de l’oreille, ce qui réduit le risque d’infection.

Des recommandations aux parents sont aussi nécessaires pour aider ces enfants à guérir naturellement.

Les deux premières rencontres :

chiropraticienne-consultation-manipulationLa première séance est consacrée aux examens qui permettront de déterminer le traitement convenant à la personne en consultation.

Celle-ci doit d’abord répondre, par écrit, à des questions concernant le motif de sa consultation et son état de santé général (niveau de stress, alimentation…), après quoi le chiropraticien effectue des examens postural, neurologique, orthopédique (mouvements et manipulations pour bien cerner le site de la douleur), chiropratique (évaluation spécifique des vertèbres) et radiologique (au besoin).

La seconde rencontre permet au spécialiste d’expliquer au patient les résultats des examens et de lui proposer des solutions, c’est-à-dire les traitements appropriés.